1. Qu’est-ce que le pegging ?

Le pegging est une pratique sexuelle par laquelle une femme pénètre l’anus d’un homme à l’aide d’un gode ceinture (qui d’ailleurs n’a pas forcément de harnais).

2. Cela ne fait-il pas mal de se faire sodomiser ?

Pas si c’est bien fait. De nombreuses femmes pensent que le sexe anal fait mal parce qu’elles ont été en contact avec un partenaire inexpérimenté qui ne savait pas ce qu’il faisait (trop rapide, pas assez de lubrifiant). Si cela fait mal, c’est que vous ne le faites pas correctement.

3. Est-ce que cela fait du bien à un homme de se faire enculer par un gode ?

Oui, oui et OUI. La grande majorité des hommes aiment le “pegging”, car il stimule leur prostate, ce qui peut être extrêmement agréable.

4. Un homme est-il gay s’il aime le “pegging” ?

Absolument pas. Le “pegging” n’a rien à voir avec la préférence sexuelle. Un homme qui aime le jeu anal est tout simplement un homme qui aime le jeu anal. La zone de votre corps que vous aimez faire stimuler n’a aucun rapport avec le sexe que vous préférez.

5. Si un homme se fait enculer, cela le rendra-t-il gay ?

Non. Il n’y a pas de fée gay avec de la poussière magique gay qui aspergera un homme dès qu’il sera catalogué de sorte qu’il préfère soudainement son propre sexe. Il peut décider qu’il aime vraiment les jeux de cul, mais cela n’affectera pas sa préférence sexuelle normale. Si un homme est bi-curieux au départ, cela peut l’encourager à explorer son propre genre, mais un homme solidement hétéro sera tout aussi hétéro après qu’une femme l’ait baisé par les fesses. Sinon, une lesbienne qui se fait baiser avec un strap-on la rendra hétéro, n’est-ce pas ?

6. Le pegging est-il toujours comme je le vois dans les vidéos de porno en ligne ?

Décidément non, sauf si vous regardez des vidéos d’amateurs. Dans le porno, le “pegging” est presque exclusivement présenté comme étant nécessairement lié à la féminisation (hommes portant des vêtements ou de la lingerie pour femmes), à l’humiliation, à la dégradation et aux abus. Ces fétiches peuvent être vécus avec du “pegging” si c’est votre préférence, mais ce n’est en aucun cas obligatoire. Vous pouvez vous entraîner au pegging de la manière qui vous convient à vous et à votre partenaire.

7. Les couples “normaux” peuvent-ils aussi pratiquer le pegging ?

Absolument. Le pegging peut être un acte d’amour et d’attention pour les couples. Il peut simplement s’agir d’un acte agréable de plus à ajouter à votre répertoire sexuel.

8. Mais le pegging n’est-il pas vraiment pervers ?

C’est une question de perspective. Le “Pegging” est de plus en plus populaire. Les magasins qui vendent des strap-ons ont un peu de mal à garder suffisamment de kits pour débutants sur les étagères de nos jours. La plupart des couples ne se lancent pas dans le “pegging”, alors si c’est votre définition de “kinky”, alors peut-être que c’est le cas ! Le fait de sodomiser son homme a gagné en popularité depuis les films “Bend Over Boyfriend”. Chaque jour, de plus en plus de couples découvrent les joies de la sodomie. Il y a beaucoup de plaisir à se faire…

9. Pourquoi une femme voudrait-elle enculer à son homme ?

Le “pegging” peut apporter à un homme un plaisir exquis et intense ; des orgasmes 10 fois plus puissants que d’habitude avec beaucoup plus d’éjaculation.
Certaines femmes trouvent qu’elles peuvent aussi avoir des orgasmes tout en se rattachant à leur homme. Il existe une variété de godes ceintures, certaines avec des vibrateurs.
Certaines femmes apprécient l’inversion du rôle de pénétrateur et de voir leur homme être réceptif et vulnérable. Elles aiment… “courir la baise”.
L’aspect tabou est une source d’excitation pour certaines. Le fruit interdit.

10. Pourquoi un homme voudrait-il être enculé ?

Le Pegging peut lui procurer des orgasmes 10 fois plus puissants que ceux qu’il a déjà connus avec beaucoup plus d’éjaculation.
Certains hommes sont capables d’atteindre l’orgasme grâce au Pegging, sans aucune stimulation de leur pénis.
Certains hommes ont également des orgasmes multiples grâce au “pegging”.
Certains hommes apprécient le sentiment de vulnérabilité et de réceptivité nécessaire au “pegging”. Ils apprécient de ne pas avoir à “courir” et à garder le contrôle.

11. Où se trouve la prostate ?

La prostate, qui est la source de plaisir des hommes lors du “pegging”, est située sous la vessie, devant le rectum et à la base du pénis de l’homme. Elle peut être stimulée à travers l’anus avec un doigt, un jouet ou un gode. Si l’homme est allongé sur le ventre, il faut pousser vers l’intérieur et vers le bas. S’il est allongé sur le dos, poussez vers l’intérieur et vers le haut. Dans cette position, beaucoup d’hommes apprécient une caresse rythmée, comme si vous faisiez un mouvement de “venue ici” avec votre doigt. Si les femmes connaissent bien l’emplacement de leur point G (que l’on appelle aujourd’hui la prostate féminine), l’emplacement est à peu près le même, ce qui est intéressant. Si la femme explore avec son doigt et communique avec l’homme – il peut la guider vers l’endroit où il se trouve et ce qui lui semble le mieux.

12. Comment puis-je convaincre mon partenaire de m’enculer avec un gode ?

C’est une question très complexe et j’ai écrit un article entier à ce sujet que vous pouvez trouver ici.

13. Comment puis-je convaincre mon partenaire de me laisser le sodomiser avec un strapon ?

Pour certains hommes, il suffit de lui dire que vous avez trouvé quelque chose qui lui donnera un orgasme dix fois plus puissant que tout ce qu’il a déjà connu et qui produira beaucoup plus. C’est le cas d’une grande partie des hommes sexuellement aventureux. Pour les autres, ou pour les réticents, cette question est également très impliquée…. lire la suite ici.

14. Où puis-je trouver encore plus d’informations sur le pegging ?

Lisez les pages de notre site vulvitude et cela vous donnera encore plus d’informations.

homme sodomisé par femme